Entraîner ses chiens courants

La période d'entraînement des chiens

Created with Sketch.

L’entraînement des chiens ne peut avoir lieu que dans les conditions et périodes suivantes :

-Pour l’ensemble des catégories de chiens : A l'intérieur des enclos de chasse toute l'année.

-Pour les chiens courants :
a) Toute l'année pour les chiens de pied tenus au trait de limier sur piste artificielle ;
b) Entre l'ouverture générale de la chasse et le 31 mars dans les autres cas. 

Une autorisation préalable pour entraîner ses chiens ?

Created with Sketch.

Conformément à l’arrêté du 21 janvier 2005 modifié le 15 novembre 2006 fixant certaines conditions de réalisation des entraînements, concours et épreuves de chiens de chasse,
« L’entraînement de chiens de chasse par un particulier à titre individuel ne nécessite pas l'obtention de l'autorisation préfectorale. La personne qui entraîne les chiens doit bénéficier de l'accord des propriétaires ou ayants droit ou titulaires du droit de chasse sur les parcelles sur lesquelles elle réalise cet entraînement. »

Cet accord à entraîner ses chiens peut être donné à titre individuel ou consenti collectivement aux adhérents d’une société de chasse par ajout d’une disposition à son règlement intérieur.

La balade des chiens

Created with Sketch.

Conformément à l’arrêté ministériel du 16 mars 1955 modifié le 08 août 1989 relatif à l'interdiction de la divagation des chiens « Dans les bois et forêts, il est interdit de promener des chiens non tenus en laisse en dehors des allées forestières pendant la période du 15 avril au 30 juin». 

Hormis cette période particulière, la promenade des chiens est autorisée sur les voies forestières ou rurales dès lors que ces derniers demeurent sous le contrôle de leur maître et ne quêtent pas le gibier.

Le code rural et de la pêche maritime définit que les chiens ne sont pas sous le contrôle de leur maître s’ils se trouvent hors de portée de sa voix ou de tout instrument sonore permettant son rappel, ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d'une distance dépassant cent mètres.